Le Gone du Chaaba

Publié le par Simsim

Très  belle  comédie dramatique, retraçant la vie d'une vingtaine  de familles  paysannes dans  un bidonville français, familles  pauvres qui  avaient du fuir la mysère de la guerre en Algérie, à la recherche  d'un soleil  plus  clément.

J'ai  beaucoup rit quand  à l'importation en France  du "savoir-vivre" des petits  villages  algériens, et  de la cérémonie  de circoncision  des deux  petits cousins.
C'était à la fois drole et triste.

Mais  je  trouve que  ce film, adaptation   cinématographique  du roman biographique  de Azzouz Begag, a manqué  de montrer toute  la  discrimination  raciale  dont a été  victime le petit Omar, avant  de  réussir  à l'école, et  de devenir  le  meilleur  des  meilleurs, comme  l'avait  voulu  feu  son père.

Publié dans Visionnage intensif

Commenter cet article