Mémoire visuelle et auditive

Publié le par Simsim

J'ai une mémoire visuelle.
Pour apprendre mes cours, je convertissait souvent la littérature de 5-6 pages en quelques schémas et tableaux. En un coup d'oeil, je retiens ce que je n'arrive pas à apprendre pendant des jours.

D'un côté, cette méthode me réussit. Ca me permet de visualiser le contenu de tout un gros paquet de polycopiés en 5 minutes, juste avant l'exam par exemple. Tout visualiser = tout retenir.

Et d'un autre côté, cette méthode me prend beaucoup de temps pour tout schématiser, et n'a jamais fait de moi un major de promo. Plusieurs des modules du cursus de pharmacie demandent un parfait copier-coller, du parcoeurisme, du mot à mot. Et gare à celui qui ne met pas les virgules à leurs places.
Comme on dit avec les potes
:  كُبُّوا تَصِحُّوا ou alors عَبَّز يسِيل*

Je n'ai jamais apprécié ça, car on n'a pas besoin de connaître par coeur les paragraphes que nous a cité le prof de bactério pour maîtriser le monde des bactéries. C'est complètement débile.
Moi je comprends mon cours, je retiens ses mots-clés et je fais ma propre synthèse lors de l'exam. Et même avec les bonnes réponses, les note ne sont jamais que seulement bonnes sur mes relevés.

Bref, tout ça pour dire que j'ai décidé désormais moi d'améliorer ma mémoire auditive, moi qui ai besoin d'écrire ce que j'entends pour bien le saisir. Même quand il s'agit d'une chanson à texte. 

Et sur le site du CCF, j'ai trouvé un lien qui prépare au test de TCF, et qui aide à "apprendre à écouter". Mettez des lunettes à vos oreilles vous aussi, et en avant. C'est ici aussi !  

* Tu appuies, ça coule.
Pour exprimer qu'il faut gober le cours et le recracher tel quel sur la feuille d'exam. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article