Une légende n'a pas de fin

Publié le par Simsim

Thrieller, Heal the world, Black Or White ... etc. ont bercé notre enfance et notre adolescence.
Quand j'étais petite, je pleurait en écoutant "You are not alone", en croyant que Michael s'adressait à moi. La mélodie était si douce !
Je regardais le clip de "
They don't care about us" en chantant avec tous les enfants, sans bien prononcer l'anglais, et je m'imaginais suivre la foule entre les tambours et derrière le roi de la pop, qui portait un T-shirt avec le logo de la paix dans le monde.
Ca me fait quelque chose de voir les infos aujourd'hui, j'ai une remontée de souvenirs.
Il a chanté la terre et l'environnement (
Earth Song), il a chanté la paix et l'amour entre les peuples.

Quand j'étais plus jeune, vers mes 8 ans, je veillais les nuits d'été où on n'était pas encore partis en vacance en écoutant du Jackson, et j'attendais minuit pile pour commetre mes bêtises.
Je préparais alors le morceau de
Thriller vers la fin, et à minuit pile, je sortait les baffes de la chaine Hifi dans le balcon et je laissais raisonner dans notre quartier le rire sorcier de la voix grave qui finit le morceau.
Je faisais ça toutes les nuits avec ma soeur Mo, qui se mettait du sparadrap autours des doigts pour resembler à la star américaine. 
Quelques jours après, des rumeurs ont investi le quartier, à propos d'un fantôme de Jackson qui aurait atterrit dans notre ville. C'était marrant !


Aujourd'hui, Micheal Jackson n'est plus. Je suis triste et heureuse pour lui.
Ces dernières années, il n'était plus que l'ombre de lui même. Son visage commençait à se déformer après les différentes chirurgies esthétiques subies à cause d'une sorte de vitiligo qui dépigmentait sa peau, ne faisant que l'éclaircir d'année en année.
Il avait des dettes, des problèmes de santé, et un procès honteux. Même acquité, son image a été quelque peu  assombri en 2005. La presse le harcelait et les critiques ne le lachait plus, malgré son "leave me alone".  

La déchéance après le succès.
Il se battait pour tenter de reprendre sa vie en main, mais n'a pas pu. Il est des points de non-retour dans la vie.

C'est peut être mieux pour lui qu'il en finisse avec tout ça.

Il aura fait vibrer toute la planète avant de s'éteindre, ce petit garçon de l'Indiana qui avait une touffe de cheveux sur la tête.
Il avait vendu plus de 750 millions d'albums, et avait défini la musique pop. Il était auteur-compositeur-interprète, danseur-chorégraphe et poète. 
Un génie est parti hier, mais sa légende ne prendra jamais fin ...

 

Commenter cet article

hocine 06/07/2009 23:02

le rire sorcier de la voix grave qui finit le morceau de la chanson thriller est celui du grand talented acteur vincent price qui a tourne des dizaines de films d'horreur.un grand d'hollywood

Simsim 01/07/2009 14:46

Alliance ? :O
Ca me fait penser à quelque chose, ça ... et même 2 choses !! :p

Cimeuwa 01/07/2009 14:35

qui elle même faisait du chafik tlemcani, cousin par alliance d'amine

Simsim 01/07/2009 14:31

Bien sur, surtout que Amine Tlemcani faisait du Amel Boualem :p

Cimeuwa 01/07/2009 10:19

Très bel article, on dirait presque du Amine Tlemcani