Je jase l'Europe

Publié le par Simsim

C'est fou comment on voit un pays différemment selon si on y est pour des vacances ou pour s'installer.Ca semble être logique ce que je dis, mais ça peut être déconcertant pour celui qui le vit !

 

Je ne viens pas en France pour la première fois, mais c'est pourtant l'impression que j'ai quand je remarque des choses auxquelles je n'ai jamais prêté attention. Le fait que j'aimais voir et vivre des choses différentes qui changeait ma routine constantinoise -ce qui était tout à fait le but des vacances en France- me stresse aujourd'hui, et me fait me dire : c'est de ça que ta vie sera faite ma cocote, stresse Amel, stresse !!


Au super marché, je suis désespérée de ne trouver que ces énormes courgettes trop vertes, qui n'ont aucun goût et qui mettent une heure pour cuire. Désespérée quand je ne trouve pas la variété de poivron importée du Maroc, à laquelle je suis habituée, et qu'ils appellent ici "langue de boeuf"

 

Ici, il y a trop de rond-point, trop de feux rouges, les choses sont trop organisées, et il y a ce qu'ils appellent la gestion de la carrière. Putain, qu'est-ce qu'il y a à gérer dans une carrière ? Les gens n'occupent-ils pas un poste où on a juste bien voulu d'eux et qui ne leur déplait pas trop ?


Ok, je fais une de ces crises décrites chez la belge expat' à Alger BelgoBlogDz, une fois chaque 6 mois. Je suis une expat' en Europe.


Ce qui me manque, moi, ce sont les petites crougettes coupées en lamelles et juste frites et salées. Un délice ! Ca me manquent les carrefours algériens sans feu rouge et où les premiers qui passent sont juste les premiers qui se sont engagés et qui n'ont pas peur de rayer leur bagnole.

Ca me manque de traîner avec Chouppa, et de se garer devant la plus belle vue de Constantine pour manger un panini dégoulinant de fromage. Les lumières constantinoises me manques, surtout en ce moi de Mai ou les soirées sont les plus agréables.


DimaJazz me manque. Ce festival de jazz et de fusions diverses qui marierait si bien le malouf au blues, ou le jazz au reggae. Les artistes invités sont si passionnés que leurs instruments en tremblent.

Chaque année j'y vais avec les mêmes personnes, et y fait des rencontres très sympathiques qui me fait porter un nouveau regard sur la population constantinoise. C'est chaque fois un seul et même milieu qui s'y recrée, grâce à des gens qui viennent de toutes parts, il faut le vivre pour comprendre le côté apaisant. La ville devient joyeuse pendant ces quelques jours, les ballades autours du vieux rocher et des ponts deviennent si belles, nocturnes et différentes. Ceux qui n'ont pas pu avoir des places ont droit à un écran géant sur l'esplanade. Et ceux qui ont pu assister aux soirées en rentrent ivres de plaisir, fredonnant un air introuvable sur aucun album. Constantine, ville d'art et de culture ! Elle reprend son plus vieux surnom si naturellement, et il y a comme de la magie dans l'air, quand je rentre chez moi à 2h du mat', sur la pointe des pieds, un saxo et un violon faisant un boucan dans mon crâne, tremblante de peur, pendant que 2 gros chiens abboient.

Une coutume vient de se transformer en souvenir !

 

Cette année, Fawzi Chekili revient, l'Orchestre Nationale de Barbès sera de la partie, et Illusion, le jeune groupe constantinois s'est fait une place sur la scène. Le programme est juste terrible ! J'envie et jalouse officiellement tous ceux qui vont y aller.


Programme DimaJazz 2010 :

Jeudi 13 mai : Orchestre national de Barbès
Vendredi 14 mai : Philippe Catherine / N’guyen Lê
Samedi 15 mai : Salhi quintet / Fawzi Chekili
Dimanche 16 mai : Magic Malik Orchestra / Ba Cissoko
Mardi 18 mai : Legrand-Petrucciani / Alain Caron 

Mercredi 19 mai : Illusion / L. Subramaniam
Jeudi 20 mai : B B Blues / Baïlongo
Vendredi 21 mai : Maceo Parker

Commenter cet article

Amel Boualem 10/05/2010 10:26


Merci pour ton comm !
Je m'adapte, ça va, c'est pas comme si j'avais l'arabe à apprendre comme toi tu as eu ;)


Nomanne 08/05/2010 22:06


Hi there!

Enfin des news!

Courage ma belle, je te comprends! Tu décris très bien la crise bi-annuelle... . Ca me rappelle qu'il serait temps que je refasse la mienne ;)

Bon courage!