Icelandic cinder is watching you

Publié le par Simsim

L'éuption du volcan islandais suscite de plus en plus l'inquiétude dans le monde. Alors que la France persiste à garder son ciel ouvert (pour finir d'expulser rapidement les sans-papiers et ceux à qui Mossieu le Ménèstre compte ôter la nationalité française), pas mal de pays euopéens souffrent de ce volcan et toussent jusqu'à recracher leurs poumons. C'est George W Bush qui est mécontent de ne pas pouvoir attribuer la paralysie de tous ces aéroports aux islamistes extrémistes d'Al-Qaïda. Poor old Georgy !

 

Cependant, les cendres de l'Eyjafjöll ne causent pas du tort qu'à l'aviation. Un groupe de scientifiques est sur le point de prouver le lien entre cet évènement naturel et les perturbations qui ont donné lieu à certaines interférences.  

 

Nous avons réussit à contacter, ce matin, Mr Dekouajmemèl du centre de recherche de Aïn Fakroun dans le constantinois. Ce dernier nous a affirmé, en excusivité, pouvoir publier dès ce soir un article où le nuage de cendres est impliqué dans l'nterférence de l'état français avec le cinéma.

 

Ainsi, selon ce même chercheur, il n'est pas normal que les élus UMP, la présidence française elle-même et le secrétariat d'état à la défence et aux anciens combattants, interviennent sur un film pour l'empêcher d'être sélectionné au festival de Cannes. Pire encore, des pressions sont exercées de toutes parts pour que son financement par les chaînes de télé françaises soit interrompu.

Ceci constitue la preuve du lien irréfutable entre cette période encendré, et les perturbations liant la politique au cinéma et la liberté de création, en ce qui concerne le film de Bouchareb : "Hors la loi" .

 

 

 

Ceci étant dit, les perturbations enregistrées ne concernent pas que la France. La célèbre bloggeuse algérienne Simsim, expatrié en Suisse depuis peu, subit les conséquences de ce volcan. Elle aurait été victime d'une interconnxion neuronale entre son personnage "Simsim, qui parcourt le monde à bord d'une valise", et son véritable nom Amel Boualem, connu jusque dans les fins fonds de l'Afrique, pour avoir amélisé le monde et la jeunesse désoeuvrée.

C'est la première fois que celà arrive à cette jeune femme, soupçonnée par certains spécialistes de la blogosphère algérienne, de souffrir de schizophrénie, et ceci pour détenir depuis 2006 plusieurs blogs sur la toile, complètement indépendants les uns des autres, et traitant de thèmes différents, parfois même contradictoires.  

 

La confusion générée par le fait qu'une plage soit soudain ouverte entre Simsim et Amel Boualem, laisse les chercheurs de Aïn Fakroun étudier l'hypothèse d'une certaine implication des cendres volcaniques sur ces troubles de la personnalité. 

Simsim ou Amel étant injoignables depuis une semaine, une amie proche a essayé de nous expliquer ce délire, et nous a tout simplement dit qu'Amel Boualem manquait à ses lecteurs assidus qui ne cessaient de demander des nouvelles, alors que Simsim se faisait ses amis de vacances partout où elle séjournait.

 

Amel Boualem serait-elle de retour ? Pourquoi ici, et maintenant ?

Commenter cet article