Des grappes sur les tombes

Publié le par Simsim

Ca me soule de voir partout des homages à Michael Jackson.
C'est vrai que sa mort nous a tous bouleversé, c'est vrai que beaucoup de ses fans l'ont soutenu durant les épreuves difficiles qu'il a enduré récemment, c'est vrai que les billets mis en vente en Mars dernier pour sa tournée en Angleterre se sont épuisés dès les premières heures, preuve de sa notoriété internationale et éternelle ...

Mais les médias n'étaient plus ses amis depuis déjà un bon bout de temps. Chaque fois que l'on parlait de lui depuis quelques années, c'était pour critiquer fortement sa vie et son comportement excentriques.
Le voila mauvais père suspendant son fils sur le balcon, le voila pédophile même blanchi par la justice, le voila horriblement défiguré par la chirurgie et publié partout lors de son arrestation...etc.
Chaque mouvement qu'il faisait provoquait une vague d'indignation et des articles de scandales.
C'est la raison pour laquelle on a plus beaucoup entendu parlé de lui depuis la fin de son procès, jusqu'à ce qu'il se décide à faire son come-back. Mais dès l'annonce de sa sortie de l'ombre, on avait déjà épluché ses compte en banque et raconté partout qu'il avait des dettes à rembourser, et qu'il a été payé pour se convertir à l'Islam.
La vie ne lui souriait vraiment plus, et surtout pas face aux caméras. On aurait dit qu'on voulait le casser !?

C'est tellement bizarre de voire que le plus grand homme de spectacle, l'homme certainement le plus célèbre de tous les temps ... n'a peut être jamais été heureux. Et de plus, il a finit de cette façon, sur la table du médecin légiste, après plusieurs mois de dépression et d'auto-médication. C'est triste.     

Alors par pitié, arrêtez  tous ces hommages à la télé, et tous ces articles qui le pleurent, racontant les réactions des stars désemparées. 
Il n'y a que ses fans qui ont le droit de danser en sa mémoire, s'exprimer sur ses talents et le louer. Les autres : au diable !

 Y a un dicton populaire qui convient d'être dit dans ce type de circonstances :

كي كان حي، كان مشتاق ثمرة. كي مات، علـّـقـُولو عنقود

Traduction : Durant sa vie, il rêvait de manger une datte. Quand il est mort, on a accroché toute une grappe sur sa tombe !


Hommage au roi de la pop, par 1500 prisonniers philippins - Chorégraphie de Thriller, dans le centre pénitencier.

Commenter cet article