Grey's Anatomy, élue meilleure série de ma semaine

Publié le par Simsim

Voilà, après TBBT, j'ai décidé d'avaler tous les épisodes de Grey's Anatomy.
Série médicale, genre Urgences, version romancée. J'adore les intros de cette voix qui parle toujours au début, et qui fait la conclusion de chaque épisode, de chaque expérience, sentiment ressentie ou morale d'une histoire. 

Urgence avait un côté plus réaliste. Dans Urgences, la vie était dure, comme elle l'est dans la vraie vie. Les gens repartent seules le soir, après une journée de boulot fatiguante où ils ont sauvés des vies, et perdus des patients. Les internes n'avait pas cette force de résister à un échec, en pensant qu'une vie vient de s'éteindre entre leurs bras.
Vous vous rappelez certainement tous de ce John Carter qui faisait craquer toutes les filles, fans de la série. Il était issu de la grande bourgeoisie, il était beau, riche et sensible. Quoi de plus pour un jeune médecin ?

Mais leurs vies était vraiment dures, et "américainement" différente. Ca me faisait me rendre compte combien les américains ont si peu d'importance pour la famille. La majorité des patients vivaient seules, avaient coupé les ponts avec leurs familles, n'avait que leur petit copain, qui les abandonnait parfois face à un cancer. Je ne sais pas si la série l'a toujours été, mais elle a finit par être un peu sombre au fil des saisons. Certains s'étaient fait tiré dessus sur l'autoroute, gratuitement. D'autres ont été kidnappé par un gang pour soignéer un de leur membre...etc.
La vie urbaine à l'américaine, quoi !

Le moment qui m'avait le plus émue de toutre la série, était la mort du Dr Green. Marc Green est décédé d'une tumeur cérébrale. Quand il a appris qu'il était condamné, il est parti pour des vacances prolongées avec sa fille, adolescente, qui ne comprenait pas la situation.
Il voulait lui apprendre à conduire sa vieille Jeep. Ca faisait partie de sa liste "à faire avant de mourir".
Elle préférait l'automatique de sa mère, qui ne calait jamais. Il a tout de même réalisé pas mal de souhaits.

Après son décès, l'équipe des Urgences avait reçu un courrier qu'il avait préalablement écrit. Elizabeth, chirurgienne talentueuse aux bouclettes rousses, lisait la lettre à voix haute pour tout le staff qui avait les larmes aux yeux et la gorge serrée. Le moment semblait si réel, si triste et aussi chargé d'émotion, qu'était chargé d'humidité l'air de la plage sur laquelle avait rendu l'âme le médecin malade. Elizabeth qui avait eu une histoire avec lui, n'était plus du tout la même depuis.
Je me rappelle en avoir pleuré, comme une personne qui perdait un de ses plus vieux amis.

Aujourd'hui, Grey's Anatomy prend un peu la relève. C'est plus romancé, plus caricatural par moment. Certains se sont mariés à Las Vegas lors d'une nuit de folie, tout le monde a un peu couché avec tout le monde, l'autre a trompé son copain ou son mari, l'interne sort avec son titulaire, l'autre ne sait pas pourquoi elle n'arrive pas à ne pas quitter celui qu'elle aime, Marc Sloan veut se tapper tout ce qui bouge, le titulaire toruture le résident qui torture à son tour l'interne ...etc.
La saison que j'ai le moins aimé était la 4e. J'aimais pas le khoroto* intégral qu'était la relation de Callie avec O'Malley, la tromperie, la difficulté à vivre ensemble, le décallage du niveau de vie. Je suis parfois aussi agacé par le côté caricatural de la chose, et le comportement irrationnel, façon humour entre jeunes médecins, des personnage qui ne pourrait jamais exister en dehors d'une télé.

Mais je pense que les blagues et l'humour même à outrance sont exactement ce qu'il faut à une série, pour accompagner des chariot de malades ensanglantés, des corps charcutés dans les blocs de chirurgie, et des mauvaises nouvelles à annoncer.
Et puis, le fait de cotoyer la mort et la maladie avec nos médecins préférées, nous fait sentir ce qu'est de vivre et travailler dans un hosto. Ca nous rend, certes, un peu parano, mais ça nous cultive aussi.
Ca nous apprend à mieux gérer le cas d'un proche malade qui accepte mal sa maladie, à mieux se comporter face à un symptôme : il faut consulter le plus tôt possible...etc.

Et puis la série est humainement intéressante et bien réussie, autant que ma seule expérience pro pourrait l'être.

La 5e saison est époustouflante. J'aime bien l'expérience homosexuelle de Callie. C'est exactement ses relations de lesbiennes qui constitue ce que je pense de l'homosexualité : une expérience dans la vie, sans plus. J'aime aussi le choix d'Izzie, quand elle décide de prendre Karev.
J'adore le médecin-boucher qui revient d'Irak, et qui est drôlement traumatisé par son expérience. Il pourrait  vous fracasser le crâne, si vous lui murmurez un "je t'aime" à l'oreille, pendant qu'il sommeille. Et j'adore toujours Yang, le robot, qui a l'expression la plus bisarre dans les yeux et avec ses sourcils. Le tyran, Dr Bailey, qui craque à un moment donné... etc.
Et ce que j'aime le plus, c'est leur jargon médical, qu'ils utiliseraient même pour décrire une nuit passé dans les bras de l'autre.

La série a repris le dessus pour moi, après la mauvaise saison 4. Elle n'en est que plus folle, funny et ... époustouflante ! 
Un véritable cours sur la vie, anatomie des relations humaines, et une autopsie des chagrins et traumatismes.

Bref, après y avoir été reconvertie par Mina, qui veut aussi me convertir à sa musique préférée, je fais de même pour vous.

Pour regarder Grey's Anatomy en streaming,
cliquez juste là.
Et pour écouter toute la musique de Grey's, c'est
plutôt par ici.

Pour les liens, merci à Mina, que j'ai revue après 5 longues années de mystérieuses absences


Breath - Anna Nalick, que j'ai découvert grâce à Grey's. J'adore !

* n'importe quoi.

Publié dans Visionnage intensif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mina 06/04/2009 21:34

Hum comment ne pas faire de commentaire sur un sujet qui m’intéresse tant?, elle doit être très sympa cette Mina pour avoir des liens aussi chouette,mais pas assez fut fut pour t’avoir perdu de vue cinq années, cinq ans c’est tout ? Une éternité.
Pour moi également Urgence avait perdu tout son charme avec le décès de Marc, puis s’en était fini pour elle avec le départ de Carter je ne sais où en Afrique, on arrivait même plus à retrouver les noms des acteurs tant y’en avait un nouveau à chaque épisode.
Grey’s annatomy ma série adoré, j’adhère sur tout ce que t’as dit, sauf peut être le choix de la chanson, serte elle est très jolie mais c’est celle des premières saisons, puis y’à archi mieux, hihi
Toi qui as aimé la 5em saison jettes un coup d’œil sur la toute première chanson, des Other lives, Black tables !;-)
Désolé pour la longueur du commentaire, mais bon quand on parle de grey’s je deviens pipelette.